« Ce n’est pas un hasard si ce livre parle de tout autre chose que de la parole.   Tout l’art de Serge Krakowski est d’utiliser le travail sur la parole comme « prétexte » à la découverte de soi. S’affranchir de la technique pour vous emmener vers l’authentique, l’éthique. J’ai eu la chance de suivre ce cheminement, et vingt ans après, mon souvenir s’ancre plus sur les difficultés et le plaisir d’une introspection que sur celui d’une formation sur la prise de parole. Toute sa pédagogie repose sur la mise en évidence des paradoxes permanents : Vous croyez apprendre avec lui comment s’habiller, s’armer, pour affronter le public, et, il vous démontre les bienfaits de la nudité. Vous confondez improvisation et authenticité et vous découvrez tout le travail préalable sur soi nécessaire pour que l’impact sur l’autre soit réel. A chacun son contrepied : Pour ma part, je me souviens avoir choisi de travailler sur le poème d’Aragon « Il n’y a pas d’amour heureux ». Je l’ai joué comme je le ressentais : en appuyant sur le côté désespérant du texte. Il m’a juste fait comprendre que si je pensais qu’un vers comme : « le temps d’apprendre à vivre, il est déjà trop tard » était porteur, par sa puissance, d’une charge émotionnelle forte, il n’était pas nécessaire d’en rajouter…Tout le long de son livre, il nous communique sa conviction basée sur l’expérience que la parole peut enrichir ou appauvrir le rapport à l’autre, par maladresse ou… par une mécanique médiatique vide de sens. C’est cette mécanique désastreuse que Serge démonte patiemment, car c’est elle qui tue insidieusement la parole. Son livre n’est pourtant pas désespérant; l’humour est là, par l’image, avec l’apport piquant de Laurent Bailly, et il finit par une dernière envolée sur la vie avec la possibilité d’une alternative au cynisme.»

Stéphane Roussel

 

ligne-de-separation-1

STÉPHANE ROUSSEL

Stéphane Roussel   

Membre du Directoire de Vivendi en juin 2014, Stéphane Roussel est Directeur du Développement et de l’Organisation.

Il a été auparavant Président-Directeur général de SFR de juin 2012 à juillet 2013, après avoir occupé les fonctions de Directeur des Ressources Humaines du Groupe Vivendi.

De 2004 à 2009, il était Directeur général Ressources Humaines de SFR.

De 1997 à 2004, Stéphane Roussel a évolué au sein du groupe Carrefour. Il a tout d’abord été nommé Directeur des Ressources Humaines des hypermarchés France puis Directeur du Développement Ressources Humaines à l’international pour être ensuite le DRH France pour l’ensemble du Groupe Carrefour. De 1985 à 1997, Stéphane Roussel était en poste chez Xerox.

Né en 1961, Stéphane Roussel est diplômé de l’Ecole des Psychologues Praticiens de Paris.

Publicités